LES CORDES FILÉES DU PIANO

Les cordes filées du piano désignent les cordes des graves (basses) au sein de la structure harmonique du piano. Elles sont dites filées car enveloppées d’un ou plusieurs fils de cuivre. Le cuivre alourdit la corde et la fait vibrer plus longuement. L’invention de ces cordes graves a notamment été bénéfique aux mécaniques des pianos carrés, permettant de jouer des notes basses dans des caisses de plus petites proportions.

Dans la structure harmonique des pianos droit et à queue, toutes les cordes graves sont filées depuis les années 1830.  De la même façon que pour les cordes blanches en acier, les cordes filées s’usent avec le temps. Elles s’abîment, rouillent et cassent. Les facteurs principaux de cette usure sont le temps : l’étirement de l’acier, l’encrassement des enroulements de cuivre, l’humidité…

Au cours de la restauration d’un piano ancien droit ou à queue toutes les cordes filées des graves sont changées, aux mêmes titres que les cordes blanches. Elles sont calculées sur-mesure pour chaque piano d’après un relevé de plan de cordes précis. Pour leur fabrication, le restaurateur fait appel à un professionnel fileur de cordes basses. Rappelons que dans les pianos anciens, les cordes graves peuvent être montées selon la méthode : cordes parallèles ou cordes croisées.

Cordes filées du piano sur PLEYEL à queue
Cordes filées du piano sur PLEYEL à queue
Recordage des cordes filées basses sur un piano droit GAVEAU
Recordage des cordes filées basses sur un piano droit GAVEAU
Retour haut de page