LES CORDES BLANCHES DU PIANO

Les cordes blanches du piano sont faites d’acier nu, à la différence des cordes filées qui possèdent également une âme en acier mais qui sont filées avec du fil de cuivre par-dessus. Les cordes acier sont utilisées pour les notes médiums à aigües.

L’acier qui constitue les cordes du piano est extrêmement solide, il supporte une tension constante très importante. Cependant le diamètre de la corde dépend de son emplacement dans la gamme : plus la note est aiguë, plus la corde est fine. Les cordes blanches en acier sont sujettes à l’usure au même titre que les feutres des marteaux.

Même si l’acier est poli à la base, les cordes s’oxydent avec le temps et l’âge et peuvent s’abîmer, s’étirer et se casser. La rouille observée sur les cordes aciers peut provenir de la vieillesse du piano, de son emplacement dans la pièce, de l’humidité. Lors de la restauration d’un piano ancien, il est nécessaire de changer toutes les cordes blanches ainsi que les cordes filées et les chevilles du sommier.

Cordes blanches du piano à queue
Cordes blanches du piano à queue
Vue d'ensemble des cordes blanches neuves sur un piano ancien PLEYEL
Vue d’ensemble des cordes blanches neuves sur un piano ancien PLEYEL
Retour haut de page