LE CHEVALET DE LA MÉCANIQUE DU PIANO

Le chevalet de la mécanique du piano est une pièce majeure au cœur du bloc mécanique. C’est un levier composé de plusieurs pièces en bois qui s’articule entre la touche et le marteau. En d’autres termes, le chevalet permet le transfert entre l’enfoncement de la touche et la projection du marteau sur la corde.

Ainsi, chaque touche du piano dispose d’un chevalet de mécanique indépendant, muni d’un levier de répétition, d’un bâton d’échappement et d’un pilote d’échappement. La position des chevalets dans la mécanique est très importante et doit être ajustée et réglée finement.

Les peaux et les feutres qui sont des matériaux d’usures et en frottements permanents sur les chevalets, doivent être systématiquement remplacés lors d’une restauration. Sur des pianos très anciens il est parfois aussi nécessaire de changer certains ressorts trop oxydés et ou fatigués par le temps.

Chevalet de mécanique piano à queue PLEYEL
Chevalet de mécanique piano à queue PLEYEL
Chevalet de mécanique piano à queue ERARD
Chevalet de mécanique piano à queue ERARD
Retour haut de page