LA LAME D’ÉTOUFFOIR DU PIANO DROIT

A partir des années 1900 les pianos droits anciens disposent d’un montage d’étouffoirs sur une lame appelée « lame d’étouffoir ». Une cuillère placée en bout et fixée dans le chevalet, vient pousser la lame d’étouffoir.

Les étouffoirs ont pour action d’étouffer l’émission sonore des cordes et ce sont les têtes feutrées de ceux-ci qui sont fixées en haut des tiges logées dans les lames. A l’intérieur des lames d’étouffoirs, sont sertis des ressorts qui communiquent aux lames la pression nécessaire pour étouffer l’émission sonore des cordes.  

La lame d’étouffoir du piano droit est recouverte d’une peau coté cuillère et barre de forte. Il est parfois nécessaire lors d’une restauration de remplacer cette peau, car elle est usée par les frottements répétés du jeu du piano. Les ressorts des lames peuvent eux aussi être changés s’ils sont trop mous, rouillés ou cassés.

Lame d'étouffoir du piano droit sur un GAVEAU
Lame d’étouffoir du piano droit sur un GAVEAU
Remplacement des peaux des lames d'étouffoirs sur un piano droit ancien
Remplacement des peaux des lames d’étouffoirs sur un piano droit ancien
Retour haut de page