L’ÉTOUFFOIR DU PIANO

L’étouffoir du piano porte bien son intitulé car a pour action d’étouffer l’émission sonore des cordes. Il consiste en un levier amovible recouvert d’un feutre. Au relâchement de la touche, l’étouffoir entre en contact avec la corde et l’empêche de vibrer : le son est instantanément arrêté lorsque la touche est relâchée.

Les étouffoirs doivent être minutieusement réglés sur les cordes, réglage qui s’effectue à partir des tiges des étouffoirs ou de la hauteur des étouffoirs en fonction des pianos. En clair, l’étouffoir se lève lorsque le marteau a effectué une certaine distance (distance équivalente à la moitié de la trajectoire entre le marteau et la corde). Si l’étouffoir ne se lève pas, le son produit par la corde est quasi inexistant.

De plus, c’est la levée de l’étouffoir qui procure un certain poids lorsque l’on appuie sur la touche. Un bon réglage des étouffoirs permet alors d’assurer une sensation de toucher régulière. Lors d’une restauration de piano ancien, les étouffoirs sont systématiquement regarnis avec des feutres neuf adaptés à la mécanique du piano à restaurer.

Étouffoirs d'un piano à queue ancien ERARD
Étouffoirs d’un piano à queue ancien ERARD 1929
Étouffoir d'un piano droit ancien
Étouffoir d’un piano droit ancien GAVEAU 1908
Retour haut de page