PIANO DROIT BOISSELOT & FILS 1860

Boisselot & Fils piano droit 1860

Marque : BOISSELOT & FILS
Modèle : Droit de 1860
Taille  : l 152 cm – H 122 cm
Facture : Cordes parallèles obliques
Mécanique : Mécanique à lames avec ressort répétiteur (brevet).
Clavier : 85 notes La-la, en ivoire et ébène d’origine
Ébénisterie : Érable sycomore sculpté
Finition : Vernis au tampon traditionnel
Style : Piano français
État actuel : D’époque
Temps de restauration : 400 h~
Prix restauré : 28.000 €

Piano droit BOISSELOT & FILS n° 10 343 en érable sycomore sculpté  de 1855 – 1860.

Ce piano droit BOISSELOT & FILS est issu d’une commande spéciale, les initiales A.G gravés doré à la feuille correspondent à Adèle Granval. Joseph Granval était un riche industriel de Marseille, raffineur de sucre ; un des “ patrons du XIX° siècle”. Arrivé comme Jean-Louis Boisselot vers 1820 à Marseille, il est parti de rien, en 1856 il possède une immense raffinerie, et des parts dans plusieurs banques. La société Granval & Cie, compte deux de ses fils comme associés. La famille fait partie de la bourgeoisie marseillaise. Jean-Louis Boisselot et Joseph Granval se connaissent et sont amis. En 1836 ils signent chacun en qualité de témoin, la déclaration de naissance d’une enfant née dans leur famille. Pour Joseph Granval il s’agit de sa fille Virginie Pauline, et pour Jean-Louis Boisselot de sa petite fille Natalie-Louise-Marguerite la cadette de Xavier. 

Nous avons trouvé trois possibilités d’attribution :
un cadeau de mariage de Jules Granval (fils cadet de Joseph) né en 1824, avec Adèle Roux en 1855.
un cadeau de naissance de la fille des précédents : Berthe Césarine Charlotte Adèle (petite fille de Joseph Granval) née en décembre 1855.
un cadeau de mariage d’Adèle Granval quatrième enfant de Joseph née en 1837, avec Hilarion Rambaud. Ca.1857

PLEYEL Queue 3 Bis 1911
Boisselot & Fils piano droit 1860
Boisselot & Fils piano droit 1860
previous arrow
next arrow
Shadow
Slider
Piano des Charentes